ASTrIA est la plateforme d'origine de TxCell, basée sur des cellules T régulatrices naturellement spécifiques d'antigène (Ag-Treg).

Les Ag-Tregs sont des cellules Treg de type 1 spécifiques d’antigène, qui sont éduquées à reconnaître spécifiquement un antigène présent au niveau du site d’inflammation.

La reconnaissance de l’antigène se fait via le récepteur des cellules T (TCR) naturellement présent à la surface des Tregs, comme illustré ci-dessous

Le rôle de l’antigène choisi est de déclencher l’activation des Ag-Treg localement dans le tissu inflammatoire pour obtenir une immunosuppression locale. Aussi, l’antigène choisi n’est pas nécessairement associé à la pathologie à traiter.

Procédé de fabrication

Le procédé de production de TxCell permet d’obtenir un produit à partir d’un simple échantillon du sang périphérique du patient. Les cellules du sang du patient sont éduquées ex-vivo à reconnaître spécifiquement un antigène choisi. Les Ag-Treg sont produites en masse et plusieurs doses, permettant de traiter un patient pendant plusieurs années, sont stockées congelées. Le produit est administré au patient par une injection i.v. Ce procédé est représenté schématiquement ci-dessous.

En 2016, TxCell a identifié une nouvelle méthode d’isolation pour ses cellules Treg non modifiées. Cette nouvelle méthode devrait permettre une réduction d’environ 50% des coûts de production et de la durée globale de fabrication des produits, ainsi qu’une réduction des risques de non-conformité lors des futures productions pour les essais cliniques et le lancement commercial potentiel.

Compte tenu d’une part de ces résultats préliminaires encourageants et d’autre part de sa politique de strict contrôle des dépenses, TxCell a décidé de finaliser ce nouveau procédé de fabrication et de le rendre conforme aux Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF) avant le démarrage de tout nouvel essai clinique pour la plateforme ASTrIA. En conséquence, il a été décidé que le développement clinique d’Ovasave® dans la maladie de Crohn réfractaire ne reprendra pas immédiatement.

Mécanisme d'action
  • Lorsque les cellules Ag-Treg propres au patient sont réinjectées, elles migrent naturellement vers le site d’inflammation où elles sont activées par l’antigène spécifique choisi.
  • Les Ag-Treg agissent alors localement pour traiter l’inflammation, en libérant des facteurs d’immunosuppression, par contacts cellulaires et par une activité cytotoxique.